Avec des groupes d'entraide virtuels à travers la pandémie de coronavirus

Aider - s'aider - solidarité: Entraide autogérée
Avec la pandémie de coronavirus, l’aide mutuelle, la solidarité, et l’entraide autogérée trouvent une nouvelle dynamique. De nombreuses personnes s’engagent pour aider, et d’autres reçoivent de l’aide de bénévoles. C’est exactement la démarche de l’entraide autogérée. A partir du 3 avril, nous proposons des groupes d’entraide sur le thème du coronavirus.

En parler, ça aide à mieux vivre avec
La situation actuelle et les limitations nécessaires dans la vie quotidienne peuvent être très pénibles pour de nombreuses personnes. L’expérience que rapportent de nombreux participant-e-s des groupes d’entraide est : en parler, ça aide. Parler de ses peurs, rompre l’isolement, ne pas être confiné dans le silence… c’est important pour chaqune et chacun. Depuis des années, c’est justement la démarche des groupes d’entraide. Ils permettent de partager les expériences vécues entre personnes concernées par une même problématique ou une situation analogue. Ces personnes se rencontrent, se parlent, et se soutiennent mutuellement.

Des groupes d’entraide par des moyens virtuels à partir du 3 avril

Info-Entraide Suisse et les Centres Info-Entraide régionaux proposent à partir du 3 avril des groupes d’entraide par des moyens virtuels sur des thèmes liés au coronavirus et à ses conséquences sur la vie personnelle. Ces groupes sont, au départ, soutenus par des professionnel-le-s. La directrice d’Info-Entraide Suisse, Sarah Wyss, déclare : « Il faut pouvoir parler avec d’autres personnes concernées et partager les expériences vécues, parce qu’en parler, ça aide. »

L’entraide autogérée est efficace !

La Fondation Info-Entraide Suisse et les Centres Info-Entraide régionaux travaillent depuis des années à développer l’entraide autogérée dans toute la Suisse ; ils sont les centres de compétence pour cette démarche. L’entraide autogérée est efficace, comme en témoignent les participant-e-s des groupes:
• „C’est spécialement important de s’écouter les uns les autres et de voir où on en est. Il ne s’agit pas de se donner des conseils, mais de se soutenir mutuellement.“ - Hugo
• „Je comprends qu’au début, dans un groupe d’entraide, on s’exprime peu; mais je trouve que cela en vaut la peine dans tous les cas.“ - Anita
• „Je me suis sentie tout de suite à l’aise dans le groupe. C’est un lieu où on peut déposer ses soucis sur la table, ouvertement. Parce que la règle, c’est que rien ne sort des réunions du groupe.“ – Felix

Communiqué de presse
Flyer

Réunions virtuelles hebdomadaires en français :
• Groupe #1 : Vivre la pandémie au quotidien - Jeudi, de 17h30 à 19h00

Inscrivez-vous maintenant et participez à une réunion de groupe d'entraide virtuel chaque semaine.

Webinaire pour les professionnels: 5 septembre 2020, de 10h30-12h00
Pour plus d'information




Les documents suivants sont à votre disposition :
Vue d'ensemble sur les possibilités de communiquer virtuellement (pdf)